Événements

Événements liés à ma recherche, interventions, auditions, …

A l’Experimentarium grand public, 19 mars, par France 3

Les flûtes archéologiques à l’Experimentarium grand public

Dimanche 19 mars à Dijon, Centre des sciences du goût, se produisait une énième édition de l’Experimentarium : un événement joyeux, plein de curiosité, d’inventivité et de partage !

Nous y étions 6 chercheurs, doctorants, partageant une belle après-midi avec le grand public. Des plus petits aux plus grands, les discussions et les questions allaient bon train.

Voyez plutôt France 3 est passé par là, nous vous faisons un petit coucou !

Expérimentarium à Dijon : quand les chercheurs présentent leurs travaux au public

Bonne journée !

A l’Experimentarium de Dijon par FranceBleu

Quels sons faisaient réellement les flûtes du passé?

Atelier de l’EXPERIENTARIUM de Dijon (vulgarisation scolaire & grand public)

Lire l’article France Bleu Bourgogne

Écouter le reportage

L’Experimentarium a véritablement été un beau moment à passer, au contact de jeunes gens souvent curieux – bravo les CM2 !

Une expérience à renouveler, ne serait-ce que pour voir les petites lumières s’allumer dans leurs yeux lorsque sonnent les flûtes en os utilisées dans ma recherche !

« Étudier l’invisible » : une journée d’étude de l’ADSHS (Tours)

Rendez-vous le 19 mai !

J’y serai présent afin de partager ma recherche sur les flûtes et sifflets archéologiques et, surtout, sur la manière dont l’artisanat m’aide à les comprendre sous un angle nouveau.

 

Une journée pour l’invisible … et l’inaudible :

ADSHStours2015Le savoir est différent du savoir-faire, mais complémentaire : l’archéomusicologie étudie non seulement des objets faits de mains d’homme, mais qui de plus possèdent une forte dimension immatérielle en ce qu’ils font écho à l’esthétique sonore des populations du passé : un son qui, de bien des manières, demeure pour nous inaudible.

La matière transporte les sons du passé

Lorsqu’il entre dans une dynamique transmissive, le son s’imprime dans les gestes et les objets : le concept de chaîne opératoire et de manière de faire, autrement dit de transmission, de pérennité et de variabilité du savoir-faire, s’accompagne ainsi de la notion de pérennité et de diffusion des goûts sonores et musicaux.

 

Suivez-nous sur :