Le Master II JAI

Le M2 Juriste d’Affaires Internationales offre une formation de haut niveau et reconnue en droit des affaires dans ses dimensions européenne et internationale.

En savoir plus...

 Suivez-nous
sur nos différents réseaux !



  Le mot du Directeur du Master

 

Le mot du directeur du Master

 

Dés son origine en 1975, le Master 2 Juriste d’affaires international (JAI) a été conçu par ses créateurs comme une formation ouverte sur le monde et désireuse d’accueillir des étudiant d’horizons très variés. La promotion 2018-2019 du Master 2 JAI ne déroge pas à cette belle tradition. Parmi les 21 étudiants qui la composent, certains sont dijonnais et/ou bourguignons, d’autres viennent de différentes autres régions de France, d’autres encore sont originaires d’Afrique sub-saharienne, d’Europe de l’Est, d’Amérique latine, ou encore d’Asie du Sud-Est. La plupart ont intégré le Master 2 comme suite logique d’un cursus classique mais d’autres sont en reprise d’étude (dans le cadre -ou non- de la formation continue) afin de donner une nouvelle direction à leur carrière : ils apportent au groupe leur expérience et leur maturité. Et le fait est que chacun apporte ce qu’il est, en fonction de sa personnalité et de ses goûts, tout en jouant le jeu du collectif. Il en résulte un groupe vivant et dynamique, bien impliqué dans les cours dispensés à Dijon par universitaires et praticiens ainsi que dans de nombreux projets.

Que l’on en juge plutôt.

-les étudiants ont déjà apporté une aide précieuse à l’organisation matérielle et ont assisté au beau colloque organisé à Dijon les 13 et 14 décembre dernier à l’occasion des 50 ans du CREDIMI, le Centre de Recherche sur le Droit des Investissements et des Marchés Internationaux, sur lequel s’appuie le M2 JAI ;

-ils organisent à Dijon le vendredi 25 janvier la traditionnelle journée des métiers (JDM) du droit des affaires internationales avec au moins une douzaine de praticiens annoncés, l’occasion pour les étudiants de présenter le Master à leurs condisciples en Licence ou en Master 2 tout en rencontrant des praticiens qui leur présente leur métier ainsi que le parcours qu’ils ont suivi ;

-ils organisent à Paris le vendredi 8 février le tout aussi traditionnel dîner des anciens qui permet de réunir le  temps d’une soirée étudiants de la promotion en cours et anciens, diplômés de promotions précédentes ;

un colloque est également prévu à Dijon le 11 mars. Le thème sera « l’Ingéniérie sociétaire à l’épreuve des responsabilités ». Afin de saisir les principaux enjeux y afférant, les étudiants ont décidé de traiter la responsabilité civile, pénale et la RSE. Et pour s’inscrire dans le caractère international de la formation, les propos conclusifs porteront sur le droit comparé.

-trois équipes d’étudiants participent à des Moots, cette année le VIS Moot (à Vienne en anglais), le Moot Court de Madrid (en espagnol) et le Moot de Frankfurt (en anglais), les deux premiers portant sur de l’arbitrage commercial, le dernier sur de l’arbitrage d’investissement ;

-enfin, last but not least, 3 étudiants participent aux entrepreneuriales, concours de simulation de création d’entreprises, apportant aux équipes qu’ils rejoignent leurs compétences de juristes.

 Inutile de préciser qu’avec tous ces projets, les cours et la recherche du fameux stage nécessaire pour valider le Master, les jours et les semaines passent vite. Qu’il me soit alors permis de profiter de la respiration que constitue la rédaction de ce « mot du directeur » pour m’évader quelques secondes du rythme effréné des jours et avoir une pensée émue pour Nelly Darmon, ancienne du Master et intervenante fidèle dans ce même diplôme depuis des années, qui nous a quitté en 2018. Nous ne l’oublions pas. Et je profite aussi de cette respiration pour vous présenter mes meilleurs vœux pour 2019, qu’elle apporte à chacun beaucoup de bonheur et d’accomplissement personnel.

 

Sébastien Manciaux, directeur du Master 2 JAI

Suivez-nous sur :