Vi(d)e labo : cherchez votre « lampe d’Aladin » à la Nuit Européenne des Chercheurs !

« Dans une ville lointaine vivait un jeune garçon, Aladin, qui possédait un très grand pouvoir magique. Dans sa cave se trouvait une vieille lampe qui pouvait exaucer tous les désirs de celui qui la possédait. Aladin, et Aladin seulement, pouvait se rendre maître du trésor et de la lampe »

Vous reconnaissez sans doute le conte « Aladin et la lampe merveilleuse », des Mille et une nuits. En revanche, savez-vous que les laboratoires regorgent de vielles lampes, mais aussi de vieilles machines, d’ordinateurs et autres objets qui ont une âme et une histoire ?

Machine à étudier les surfaces, combinaison de plongée, objets de recherche médicale, bacs à fouilles… que représentent-ils pour les chercheurs ? Et si, comme la lampe d’Aladin, c’étaient de « merveilleux trésors » ? Se révèlent-ils rapidement obsolètes ? Exaucent-ils tous les souhaits des chercheurs ? Venez le demander aux archéologues, biologistes, physiciens, écologues, paléontologues ou encore experts en matériaux, qui ont vidé leurs « grands sacs à merveilles » !

Alors, « VIDE-LABO » ou « VIE DE LABO » ? À vous de le découvrir sous les grandes tentes du désert installées sur le campus, sur le parking de la MSH (Maison des Sciences de l’Homme) vendredi 28 septembre de 18 h à 22h30.

Les chercheurs réussiront-ils à sortir cette belle et grande machine de leur laboratoire pour le « vide labo » ? Suspense… Olivier Heintz, physicien, s’attendrit : « C’est la première grosse machine sur laquelle j’ai travaillé, elle a 30 ans. Ça me fait quelque chose de savoir qu’on va bientôt s’en séparer ! »

 

 

 

 

 

 

 

Olivier Heintz et Valentin Euvrard, ICB – uB. Photo : Coralie Biguzzi.

Suivez-nous sur :