Master CClimAT : Changement Climatique, Adaptation, Territoires

Master CClimAT

Bienvenue sur le site du master Changement Climatique, Adaptation, Territoires

Le master 1 CClimAT a ouvert ses portes depuis la rentrée 2022 !

Les candidatures seront ouvertes sur le site e-candidat de l’université de Bourgogne  : https://ecandidat.u-bourgogne.fr/ecandidat/#!offreFormationView

C’est un nouveau parcours de master, à l’intérieur de la mention Géographie Aménagement Environnement Développement (GAED), au sein de l’UFR Sciences Humaines. Il est partiellement mutualisé avec d’autres masters déjà existants, notamment le master Transports Mobilités Environnement Climat (TMEC – https://blog.u-bourgogne.fr/master-tmec/).

Voici la fiche filière du master 1 : FF-M1 CClimAT-rentrée 2022

Voici le fiche filière du master 2 FF-M2-CClimAT-rentree-2023

la plaquette du master 1 : plaquette Cclimat_VF

 

OBJECTIFS

Le parcours CClimAT du master GAED vise à répondre aux enjeux actuels et futurs relatifs au changement climatique. Il a pour but de former des étudiants à la détection du changement climatique, au diagnostic des aléas et risques climatiques, à l’établissement de projections d’évolution du climat, à l’évaluation des impacts environnementaux et à la mise en place de politiques d’adaptation, notamment végétales, des sociétés à ces enjeux.

L’échelle visée est celle des territoires, comme support d’application de politiques d’atténuation du changement climatique et de mesures d’adaptation à ses effets. Les aires urbaines sont particulièrement ciblées, car s’y concentrent des éléments de vulnérabilité et des facteurs d’amplification des effets du changement climatique global. Les enjeux de santé publique associés aux îlots de chaleur urbains et à la pollution atmosphérique y sont en effet centraux. Pour y répondre, la formation aborde notamment les questions de suivi de la qualité de l’air et de végétalisation des espaces urbains. Ainsi la mise en place de politiques d’adaptation sera pensée à différentes échelles, principalement locales (intercommunalités), mais aussi régionales ou nationales. Les pays du Sud seront également concernés par la formation. Les étudiants recevront une formation tant théorique que technique leur permettant à la fois de dresser des diagnostics scientifiques rigoureux (s’appuyant sur une maitrise de l’observation sur site et du traitement des données, qu’elles soient d’ordre climatique, environnemental ou sociétal), et de mettre en place des politiques d’aménagement des territoires.

Le parcours CClimAT couvre un spectre interdisciplinaire, très ancré sur la géographie (dans ses dimensions physique et humaine) mais ouvert vers les sciences de l’environnement ou encore les politiques publiques et l’aménagement urbain.

 

Suivez-nous sur :