Equipe SHS

Aurore PELISSIER– Ph.D, MCF Économiste de la Santé – Responsable scientifique du projet CASEPRA

Maitre de conférences en sciences économiques à l’Université de Bourgogne, membre du Laboratoire d’Économie de Dijon (LEDi), Équipe d’Économie de la Santé. Aurore est aussi Senior Fellow à la Fondation pour les Études et Recherches sur le Développement International (FERDI).

Aurore a réalisé sa thèse au Centre d’Études sur le Développement International (CERDI, université Clermont-Auvergne) sur les enjeux de la couverture universelle de santé dans les pays en développement avec deux applications (l’une en Chine, l’autre au Cambodge). Ses recherches s’inscrivent dans le champ de l’analyse économique des politiques de santé. Elle est actuellement particulièrement impliquée dans des projets portant sur les maladies et handicaps rares, notamment au travers d’études portant sur les enfants et les proches d’aidants d’enfants dans ces situations (accès à des prises en charge adaptées, accès aux prestations sociales, répercussions sur la santé et l’emploi). Elle reste impliquée dans des recherches portant sur la médecine génomique (diffusion et accès) et sur la santé et son financement dans le contexte des pays en développement (au travers de collaborations avec la FERDI).

Aurore conçoit la recherche comme un travail d’équipe avec des chercheurs académiques en économie mais plus largement aussi d’autres disciplines en SHS (comme la sociologie) ou dans le champ des sciences de santé, des acteurs de terrain comme les filières maladies rares, les équipes relais handicaps rares et les associations. Elle travaille sur projet depuis 2009, au plus proche du terrain que ce soit à l’étranger ou en France. Elle a pu mener ses recherches grâce à des financements de divers organismes tels que l’Agence Française de Développement, la Direction Générale de l’Offre de Soins, la Fondation Maladies Rares, l’Institut pour la Recherche en Santé Publique, l’ex Région Bourgogne, l’université de Bourgogne, …

Aurore est aussi membre de la :

  • Commission d’évaluation économique et de santé publique (CEESP) au sein de la Haute Autorité de Santé (HAS, plus d’informations ici),
  • FHU Translad, impliquée particulièrement au sein de l’axe 4 « Une organisation des soins plus efficace et une prise en charge éthique avec la médecine génomique : l’apport des sciences humaines et sociales » (plus d’informations ici).

Site du LEDi : https://ledi.u-bourgogne.fr/

 

Clémence BUSSIERE– Ph.D, MCF Économiste de la Santé

Maitre de conférences en sciences économiques à l’Université Paris Est-Créteil, membre du Laboratoire Erudite, Économiste de la Santé.

Clémence a réalisé sa thèse de doctorat sur le recours aux soins des personnes en situation de handicap, au sein de laquelle elle s’est intéressée à la mesure même du handicap, au sens large, au travers différentes définitions. Ses recherche s’articulent depuis autour de la thématique de la prise en charge et des inégalités d’accès au système de santé, des capabilités et de la mesure du bien-être.

Site de l’ERUDITE : https://erudite.univ-paris-est.fr/

 

Anais CHENEAU, Ph.D, Économiste de la Santé

Post-doctorante (rattachée au projet CASEPRA) en sciences économiques à l’Université de Bourgogne, membre du Laboratoire d’Économie de Dijon (LEDi), Équipe d’Économie de la Santé. Elle est aussi chercheure associée au Centre de Recherche en Économie de Grenoble (CREG, Université Grenoble Alpes).

Anaïs a réalisé sa thèse de doctorat sur la politique d’aide aux aidants dans les soins de longue durée. Ses recherches universitaires s’intéressent à l’organisation du système de santé, à l’évaluation des politiques publiques et aux enjeux et évolutions de la protection sociale.

Site du LEDi : https://ledi.u-bourgogne.fr/

Site du CREG : https://creg.univ-grenoble-alpes.fr/

 

Marc FOURDRIGNIER, Ph.D, MCF Sociologue

Maître de conférences en sociologie à l’Université de Reims Champagne-Ardenne, membre du Centre d’études et de recherches sur les emplois et les professionnalisations (Cérep).

A partir d’un parcours universitaire en sociologie (Lille I et Paris X Nanterre) Marc s’est spécialisé rapidement sur le champ social à partir d’une quadruple expérience d’enseignement, de formation, d’intervention et d’études et de recherche. Cela s’est traduit par deux axes de travail : la constitution d’une filière complète post bac de diplômes en intervention sanitaire et sociale à l’Université de Reims Champagne-Ardenne. Le deuxième axe porte sur une thématique de recherche sur les transformations des modes de professionnalisation dans le champ sanitaire et social. Des travaux généraux ont porté sur l’universitarisation de ces formations. Depuis une dizaine d’année ces travaux se sont orientés sur le champ du handicap rare, sur la construction des compétences collectives et sur l’expertise familiale.

Site du Cérep : https://www.univ-reims.fr/cerep/

 

Sophie DESSEIN, Ph.D., Sociologue (à partir du 01/10/2022)

Post-doctorante (rattachée au projet CASEPRA) en sociologie à l’Université de Reims-Champagne-Ardenne, au Centre d’études et de recherches sur les emplois et les professionnalisations (Cérep). Elle est chercheuse associée au Centre d’études de l’emploi et du travail (CEET, Conservatoire national des arts et métiers).

Sophie est sociologue du travail, des politiques sociales (handicap, chômage) et du secteur associatif. Elle a réalisé sa thèse de doctorat sur le déploiement de l’État et du référentiel du Nouveau management public dans le secteur associatif, en prenant comme cas d’étude le service public de l’emploi dédié aux chômeurs en situation de handicap (Cap emploi). Ses recherches s’intéressent plus largement aux liens entre handicap, santé et travail. Elles portent également sur l’articulation des sphères professionnelles et privées, à l’aune notamment des enjeux de genre.

Site du Cérep : https://www.univ-reims.fr/cerep/

 

Laure WALLUT, Ph.D, Économiste de la santé

Chercheure associée au Laboratoire d’Économie de Dijon (LEDi, université de Bourgogne).

Laure a réalisé sa thèse de doctorat sur la politique publique de diffusion de la télémédecine en France. Ses thèmes de recherche s’organisent autour du thème de l’innovation dans le secteur de la santé, sa diffusion et l’évaluation des politiques publiques. Plus récemment, elles ont trouvé une application dans le champ des maladies rares et du handicap.

Site du LEDi : https://ledi.u-bourgogne.fr/

Suivez-nous sur :